Découverte d’un loup en Loire Atlantique

La Préfecture de Loire Atlantique publie en date du 28/10/2021 un communiqué annonçant la découverte d’un loup victime de la route sur la commune de Saint-Brevin-Les Pins.

En effet, le 20 octobre, sur un signalement du réseau des naturalistes, le Groupe mammalogique breton a reçu quatre photos d’un animal vite identifié comme un canidé présentant tous les caractères physiques d’un loup.  L’Office Français de la Biodiversité (OFB) à travers son réseau Sentinelle a été immédiatement alerté. Les agents de ce service ont contacté les services techniques de la commune et par suite pris ce cadavre en charge

Cette situation appelle un commentaire. Le traitement d’un cadavre de grand canidé (ou de tout autre animal) par les services techniques d’une collectivité locale devrait au minimum comporter une phase d’identification sérieuse et précautionneuse, a fortiori dans le cas d’espèces dont l’apparence peut prêter à confusion. Il s’agit là d’une espèce protégée !

Une question se pose. S’agit-il de ce loup observé en Vendée en mai dernier ou bien d’un autre jeune loup en dispersion ? Les analyses conduites devraient permettre d’apporter une réponse.

Quoi qu’il en soit, c’est la première observation avérée d’un loup (Canis lupus) dans la région depuis sa disparition sous la pression de destruction au tout début du siècle dernier. Compte-tenu des connaissances de la biologie et des comportements de l’espèce, on peut être certain que qu’autres disperseurs atteindront tôt ou tard la Loire-Atlantique et les départements bretons.

Le Groupe Loup Bretagne rappelle qu’il a sollicité les autorités afin qu’elles anticipent ce retour spontané et, pour ce faire, mettent en place des instances de concertation entre les divers groupes sociaux ayant à exprimer un point de vue sur le sujet. L’objectif est la préparation des conditions optimales de la cohabitation.

Communiqués de Presse

Préfecture 44
Groupe Loup Bretagne